06/02/2008

Ariane, Olivier et les autres

Des gens qui bougent


Le plaisir de jouer (photo : O. Vaughn)
MONS - Tandis que février ramène à Mons le Festival International du Film d'Amour, l'acteur et réalisateur montois Olivier Vaughn et son équipe s'activent à la mise en chantier de leur nouveau film. Intitulé "Au Programme ce Soir", il y sera question -heureux hasard !?- d'une histoire d'amour.

Souvenez-vous : nous avons naguère relaté les premiers pas cinématographiques d'un créateur visiblement aussi à l'aise derrière que devant la caméra. Et qui n'hésite pas à entrer dans l'univers difficile du 7ème Art avec une saga baptisée "Travelling et Contre-Jour". Une tétralogie que l'auteur lui-même déclare inclassable. Tranches de vie savoureuses ou déroutantes. A déguster seules ou en menu. Nature et donc sans exhausteur de goût. Mais avec un bel appétit de vie.

Il nous explique : « Une première sortie sur le grand écran est envisagée en 2008. L'aventure initiale continue et chacun peut d'ailleurs la suivre aujourd'hui sur un site Internet entièrement consacré au sujet. On y trouve une mine d'informations sur les personnages, l'histoire personnelle des principaux protagonistes, les coulisses de la saga, les anecdotes de tournage, etc. Des mises à jour régulières assureront le suivi du projet. Les retours en terme d'image et de communication se sont révélés particulièrement probants. Un grand merci à la talentueuse graphiste Angelica Petteno, déjà détentrice de multiples fonctions au sein de l'équipe, et qui gère les aspects techniques et graphiques du site. Personnellement, je m'occupe du contenu rédactionnel. »

Mais la saga n'est pas encore menée à son terme qu'Olivier Vaughn travaille déjà à un autre projet. Un film, en duo et à huis clos, qui pourrait donner lieu à plusieurs adaptations théâtrales. Au même titre d'ailleurs que "Travelling et Contre-Jour", que l'on retrouverait en versions romanesques...

Notre interlocuteur poursuit : « C'est dans la foulée de ma rencontre humaine et artistique avec la comédienne Ariane Zantain qu'est née l'idée du film. Nous incarnerons Emma et Jef, un couple particulièrement complice. De leurs aventures, entre comédie et clin d'oeil plutôt optimiste sur les relations humaines, sera d'abord tiré le film sous forme de moyen métrage. Les premières prises de vue auront sans doute lieu à Mons et dans le Haut-Pays, au printemps. Pour le moment, les répétitions se tiennent à Paris. Détails non négligeables : nous pouvons bénéficier, pour la mise en scène, de l'expérience de Daphné Cornez. Et la même équipe technique et scénographique que celle de Travelling sera à nos côtés. L'expérience s'annonce enrichissante, tant du point de vue artistique que du point de vue humain... »

Car pour Olivier Vaughn, les deux aspects semblent indissociables. Raison pour laquelle ses relations professionnelles tiennent, aussi, du coup de coeur. Sans doute parce que ses films s'inspirent intensément de sa perception de la vie. Sorte de démonstrations audiovisuelles d'une philosophie qui (re)met l'humain au centre des préoccupations. Femmes et hommes sur le même pied d'égalité dans la balance des espérances. Sans péripéties forcément spectaculaires. Sans effets spéciaux majeurs. Sans vouloir en mettre plein la vue. Parce que les grands sentiments, et donc les passions authentiques, sont d'abord intérieures. Et donc secrètes.

Il serait néanmoins malvenu de reprendre ici la métaphore éculée de l'iceberg. Petite face visible, grosse masse cachée. Parce que les icebergs sont toujours froids. Quoique sans doute appelés à disparaître. A l'inverse des personnages d'Olivier. Etres de chair et de sang qui portent en eux une part d'éternité. Et donc de nous-mêmes...

Rens. : www.travellingetcontrejour.com

Jidel

http://www.passe-partout.be

Reproduction des articles effectuée avec l'accord des titulaires des droits.

<< Retour