04/06/2008

Elle, lui, c'est l'Amour doux

C'est à Nimy que le coup d'envoi du projet des comédiens Olivier Vaughn et Ariane Zantain "Elle, Lui...l'Amour" a été donné. Les premières répétitions - sur la version définitive du texte - ont eu lieu en comité restreint et dans la plus grande discrétion les lundi 26 et mardi 27 mai.


© D. Ballez. Les comédiens Ariane Zantain et Olivier Vaughn, et la metteure en scène Daphné Cornez lors des répétitions

Le concept de "Elle, lui... l'Amour" est original à plus d'un titre. Olivier Vaughn entend avec cette création présenter l'Amour sous son meilleur jour: C'est une façon de lui redonner une couleur enjouée et positive. Je pense qu'en général la société a tendance a ce se nourrir de ce qui va mal. Là, on montre que l'Amour ne se résume pas à des hauts et, surtout pas, à des bas. Un avis partagé par Daphné Cornez, la metteure en scène, qui précise: II faut arrêter de penser qu'il faut souffrir pour aimer et trouver le bonheur. Le but, avec les personnages qui composent cette histoire, est d'insister sur le fait qu'il est vibrant de se laisser porter au quotidien.

La seconde originalité du projet est la volonté affichée par le réalisateur et comédien Olivier Vaughn de le décliner en une foule de supports: les épisodes sont destinés à être joués sur scène, sur grand et petit écran. Cette idée sert à la cohérence du projet. Montrer qu'une histoire peut-être adaptée au cinéma et au théâtre est un challenge, un autre mode d'expression, déclare Olivier Vaughn.
Ca ressemble au concept de la série "Un Gars, une Fille"? La comparaison s'arrête là, selon le Montois. Notre but n'est pas de marcher sur les traces d'une série qui a existé et marché. Là, la longueur des scènes est différente allant même jusqu'au format cinématographique. "Un Gars, une Fille" jouait sur l'ironie, pas nous. Ariane Zantain poursuit: Un personnage joue sur les défauts de son compagnon et les exacerbe. Les clichés "hommes-femmes" sont aussi très présents. Dans le cas de "Elle, Lui... l'Amour", il n'y a aucune allusion aux défauts de l'autre. Les rebondissements et péripéties vécus par le couple sont les résultats d'incursions extérieures dans leurs vies.

Il faut dire que le projet ne manque pas de fraîcheur: les personnages sont attachants. Leurs prénoms ? Jef et Emma. Découverte: Emma est une personne extravertie, décrit Ariane Zantain. Elle exerce un métier peu amusant (Elle est juriste. NDLR) et a, pourtant, un côté ludique qui plaît. Une femme enfant qui lui ressemble, selon elle. Je ne l'interprète pas, je l'incarne et c'est très agréable. Olivier Vaughn reprend: Les deux personnages sont complémentaires. Jef a un métier créatif (Il évolue dans le milieu du cinéma. NDLR) et aime jouer sur des accès de fausse modestie. Ils se complètent et s'amusent. Comme des enfants: Emma donne les impulsions au quotidien du couple, Jef apaise ses excès de spontanéité.


© D. Ballez. Olivier Vaughn est Jef, Ariane Zantain incarne Emma.

La metteure en scène montoise Daphné Cornez dirige les comédiens, coordonne la conduite artistique du projet, assure la mise en scène et signe la co-réalisation des films et l'écriture des pièces de théâtre. La jeune femme ne laisse passer aucun détail lors des répétitions. Elle les observe, note leurs hésitations, leurs jeux et fait ensuite part de ses remarques. Elle se montre attentive au scénario: quel passage lui semble trop long, quelles explications alourdissent l'histoire. Daphné Cornez n'en est pas à sa première collaboration avec Olivier Vaughn: elle l'a déjà assisté sur la réalisation des deux premiers films de la saga "Travelling et Contre-Jour". Au départ, il était juste convenu que je vienne donner un coup de main et à force de parler de ce projet et d'y participer, je suis tombée dedans. (Rires). Elle ajoute: Ce travail est le résultat d'un échange et d'un partage. Chacun propose ses suggestions. On est loin des côtés strict et rigoureux de certaines mises en scène.

Le public devra attendre avant de voir la concrétisation complète du projet: les répétitions se déroulent actuellement entre Mons et Paris, le tournage des deux premiers épisodes cinéma est prévu dans la région cet été, un site Internet va être créé. Quant à la pièce de théâtre, elle sera prête pour la saison prochaine. Les fondations de "Elle, Lui... l'Amour!" sont posées.

http://blog.elleluilamour.com

La Chambourlette

http://www.jeudisoir.be

Reproduction des articles effectuée avec l'accord des titulaires des droits.

<< Retour